Projets

Requalification du centre-ville

La municipalité d’Hendaye a initié en 2018, une réflexion sur une ambitieuse opération de requalification de son cœur de ville. Ce projet participe d’une démarche globale de redynamisation et d’embellissement du centre-ville, essentielle pour renforcer le cadre de vie des habitants, touristes, piétons et cyclistes. Cette opération s’inscrit dans la continuité d’autres chantiers urbains déjà engagés pour rendre le cœur de ville plus attractif (réhabilitation du groupe scolaire Jean Jaurès, celle des Halles de Gazelu, réalisation de la passerelle Caneta, programme de constructions Zubietan/Hegoalde…). Nos regards se tournent à présent vers la place de la République et ses abords.

Cette opération réalisée en partenariat avec la Région Nouvelle Aquitaine, le Département des Pyrénées Atlantiques, la Communauté d’Agglomération Pays basque, s’inscrit également dans le dispositif Petites Villes de Demain initié par l’Etat.

Des enjeux de centralité déterminants pour le territoire communal

La Ville d’Hendaye dispose d’un centre-ville doté d’un large potentiel patrimonial, historique, identitaire, environnemental et de nombreux atouts qu’il convient de valoriser. Se doter d’une vraie centralité adaptée aux évolutions des nouveaux usages et des nouvelles pratiques, c’est tout l’enjeu de cet aménagement urbain et paysager.

Tous ces aménagements favoriseront à terme le partage de l’espace public où cohabiteront habitat, commerce, travail, tourisme, activités culturelles et de loisirs… Ce projet a fait l’objet d’une concertation citoyenne en mars 2021 où sont ressortis de multiples enjeux : déplacements doux, mobilité, biodiversité, commerce, attractivité et confort.

Présentation des intentions de projet de réhabilitation de la place de la République

Consultez la présentation de la réunion du 5 octobre aux Halles de Gaztelu.

Revivez la réunion :

Consultez la présentation de la réunion du 18 octobre aux Halles de Gaztelu.

Dragage de la baie de Txingudi

Les aménagements successifs de la baie de Txingudi ont transformé une plaine sableuse « semi-ouverte » en estuaire « fermé » propice à la sédimentation des vases dans les secteurs où les courants sont faibles.

L’envasement de la Baie de Txingudi s’accroit d’année en année, mettant en péril à la fois les activités économiques du secteur (port de plaisance, navigation, activités nautiques,…) et le patrimoine naturel (zones classées pour la diversité des oiseaux qui peuvent y séjourner).

Jusqu’en 1997, la baie de Txingudi et l’aval de la Bidassoa étaient régulièrement dragués des sables et vases qui en auraient sinon fait remonter les profondeurs. Les quantités étaient modestes, et l’extraction ne trouvait son équilibre financier qu’en raison de la commercialisation des meilleurs matériaux extraits. Depuis, aucun dragage n’a été
réalisé dans la baie.

La commune d’Hendaye, soucieuse de préserver les usages de la baie, s’interroge depuis quelques années sur la mise en œuvre d’un nouveau projet de désensablement. En 2008, CREOCEAN a réalisé une étude de préfiguration et de pré-programmation des usages de la baie de Txingudi.

Fin 2015, la commune d’Hendaye a lancé une opération visant à évaluer les contraintes liées à l’exécution des opérations de désensablement de la baie de Txingudi.

A travers ce marché de prestation intellectuelle la ville d’Hendaye, en sa qualité de Maitre d’Ouvrage de l’étude, souhaite :

  • Concevoir un projet techniquement, financièrement et administrativement acceptable et adapté à l’environnement complexe de la baie de Txingudi ;
  • Obtenir une autorisation de la part des services de l’Etat pour une durée de 10 ans afin de permettre les opérations préliminaires de dragage du site ainsi que les opérations similaires recueillies pour les exercices ultérieurs.

Suite aux diverses campagnes d’analyses sédimentaires et à l’étude technique des modalités de dragage, la ville d’Hendaye a retenu un plan de dragage pour la période 2020-2030. Ce programme intègre :

  • Le dragage à hauteur de 320 000m3 :
    • Du chenal d’accès (2 opérations de 90 000m3),
    • Du port de plaisance (2 opérations de 35 000m3),
    • Du quai de Floride (2 opérations de 35 000m3).
  • L’immersion au large de la Baie du Figuier des matériaux extraits du port et du quai de Floride,
  • Le rechargement de la plage d’Hendaye à l’aide des sables extraits du chenal d’accès.

Le présent rapport constitue le dossier de demande d’autorisation des travaux déposé par la ville d’Hendaye au titre des articles L.214-1 à L.214-11 du Code de l’Environnement et L.122-1 et suivants du Code de l’Environnement, pour la réalisation de ces opérations de dragage d’entretien sur une durée de 10 ans.

Smartmob

Face aux défis de la mobilité transfrontalière, le Syndicat des Mobilités Pays Basque-Adour, la Ville d’Hendaye, la Ville d’Irun, le Consorcio Bidassoa-Txingudi ainsi que 3 partenaires associés l’Eurorégion Nouvelle-Aquitaine Euskadi Navarre, la ville d’Hondarribia et la ville de Saint Jean de Luz ont conçu le projet SMARTMOB … Consultez la page dédiée