Pétition pour le maintien des services publics

Comme il s’y était engagé, le Maire d’Hendaye a poursuivi les démarches en vue du maintien de la Trésorerie à Hendaye.

La pétition « papier » se trouve en mairie jusqu’au 31 décembre 2018. Pour la pétition en ligne, voir ci-dessous.

Participez à la pétition : vous pouvez signer en ligne

Le mercredi 14 novembre, Kotte ECENARRO, accompagné de Vincent BRU, député et de Mmes ESPAGNAC et SAINT-PÉ, sénatrices, a rencontré à Paris le cabinet du Ministre de l’Action et des Comptes Publics, M. DARMANIN.

A l’issue de cette rencontre à Bercy, la décision de fermeture a été confirmée à compter du 1er janvier 2019.

Les services de la direction des Finances Publiques doivent faire des propositions pour la tenue de permanences sur la commune d’HENDAYE dont les modalités seront à préciser ultérieurement.

A cet instant, le Maire d’HENDAYE réitère ses plus vives protestations contre une décision inique et contraire à l’aménagement du territoire et d’un service public de proximité.

Appel à signer la pétition

Mr le Maire appelle tous les Hendayais à signer une pétition pour le maintien des services publics. Cela concerne aujourd’hui la trésorerie, la Poste, le commissariat.

Quelles seront demain les nouvelles cibles d’administrations parisiennes ?

Une réaction citoyenne s’impose pour donner de la force à des demandes légitimes.

Au nom d’une pseudo-rentabilité, obliger les citoyens à faire des dizaines de km, à s’équiper et à utiliser des technologies qui éloignent l’humain pour régler des problèmes de vie quotidienne est un non-sens. On préfère faire se déplacer des centaines de personnes plutôt que d’en affecter quelques-unes dans des services publics de proximité.

Quel bilan carbone avec ce type de décision ?

Quel coût pour l’usager ?

Le choix des élus d’HENDAYE et de ses habitants est de ne pas se résigner.