Début des travaux du pôle d’échange multimodal en septembre

Jeudi 4 juillet, Chantal Kehrig, première adjointe au Maire et Vice-Présidente du Syndicat des Mobilités Pays Basque Adour (SMPBA) en charge des transports, Jean-Pierre Echegaray, Vice-Président du SMPBA en charge des pôles d’échanges multimodaux et Romain Mathey chargé de mission au SMPBA ont présenté le bilan de la concertation publique et expliqué le déroulement des travaux qui débuteront en septembre prochain.

Au regard des différentes interventions lors de la première réunion publique du 18 février dernier et des contributions écrites, le Syndicat des mobilités a présenté les futurs aménagements avec les objectifs suivants :

  • sécuriser les abords de la gare pour les voyageurs et piétons
  • favoriser les correspondances transfrontalières
  • favoriser l’intermodalité (aménagement d’une vélo station…)
  • requalifier l’entrée de ville proche de l’Espagne
  • valoriser le cadre urbain (parvis, espaces publics…)
  • pacifier la circulation du boulevard du Général de Gaulle (zone 30 km/h, traversée des flux piétons…)
  • optimiser l’offre de stationnement

Les différentes phases de travaux

Le bilan de la concertation a été approuvé par le conseil syndical en avril dernier. Prochaine étape : l’approbation de la convention de financement qui va permettre de déclencher le début des travaux. Il s’agit en effet de boucler le plan de financement. Si un certain nombre de partenaires est déjà engagé autour du Syndicat des mobilités et de la Ville notamment la Région Nouvelle Aquitaine et le Département des Pyrénées Atlantiques, le Syndicat reste en attente d’un retour des instances européennes.

Première tranche : 4trimestre 2019

La première phase consistera à démolir le bâtiment médical de la SNCF. C’est le point d’entrée qui définira la temporalité du projet programmé en septembre.
Puis viendront les travaux de réseaux d’eau potable et d’assainissement. L’agglomération Pays Basque profitera, en effet, du réaménagement de la zone pour les renouveler.
Le quatrième trimestre verra également le début les travaux de la gare Euskotren (dédoublement de la voie, aménagement du quai, accessibilité avec accès direct de plain pied). Pendant les travaux, une gare provisoire sera mise en place à proximité pour garantir la continuité du service. Fin des travaux du topo juillet 2020.

Deuxième tranche : 1er semestre 2020

Elle consistera en l’aménagement et la requalification du parvis de la gare (toilettes publiques, bancs, fontaine, espaces verts, accessibilité, vélo station…) et du boulevard du Général de Gaulle (élargissement des trottoirs, aménagement d’une piste cyclable…).

Des commerçants en demande d’information

Lors de cette réunion, les commerçants se sont déplacés pour obtenir plus de précisions quant au maintien de leurs activités : organisation de l’accès aux commerces, démontage des terrasses et aménagements extérieurs, phasage de la circulation et des déviations, arrêts minutes, planning des coupures des réseaux…

Chantal Kehrig a tenu à bien préciser que « la vie du quartier continuerait. Bien que la période soit compliquée, nous nous engageons à préserver l’accès aux commerces et à la gare. Des systèmes de passerelles seront mis en place, la période hivernale sera privilégiée et une communication sera faite régulièrement par courriel ou par lettre aux riverains. »

Parmi les autres interrogations des riverains, il a été question de l’accès aux parkings souterrains des résidences situées dans le périmètre et des arrêts d’autobus maintenus mais repositionnés temporairement.

Plus d’infos

Consultez la présentation du projet faite lors de la réunion publique