Motion au conseil municipal : les valeurs de notre démocratie

A l’occasion du Conseil Municipal du mercredi 20 février 2019, le Maire d’Hendaye a proposé au Conseil Municipal une motion qui réaffirme le soutien des élus de la commune aux valeurs de tolérance et de respect que l’on doit à tous les Citoyens dans la République.

Au moment où la communauté nationale est mise en cause par l’antisémitisme, par le racisme et toutes les formes d’intolérance, il est plus que jamais indispensable de réaffirmer les valeurs qui fondent notre démocratie et notre République.

Lecture par M. le Maire du texte suivant :

Mis en ligne le 21 février 2019 :

« Ça suffit ! » : appel à l’union contre l’antisémitisme, le racisme, la xénophobie, l’intolérance

Les actes antisémites, racistes et d’intolérance se sont dramatiquement multipliés au cours de l’année 2018. Ça suffit !

L’antisémitisme n’est pas une opinion, mais un délit. Il est redevenu une incitation au meurtre. Ilan Halimi, les enfants de l’école Ozar Hatorah, les victimes de l’Hyper Cacher, Sarah Halimi, Mireille Knoll, tous ont été assassinés, parfois torturés, parce que Juifs. Ça suffit !

Nous sommes tous concernés. L’antisémitisme n’est pas l’affaire des Juifs. Il est l’affaire de la Nation toute entière.

Les actes à caractère racistes et xénophobe se poursuivent en France. Ils ne concernent pas que les étrangers mais la Nation toute entière et nous disons : Ça suffit !

Les actes antimusulmans ou antichrétiens sont encore trop nombreux ils ne concernent pas que les croyants mais dans notre pays fier de sa laïcité, la Nation toute entière, et nous disons : Ça suffit !

Chacun de ces actes est une atteinte aux valeurs de la République et un coup grave porté aux libertés de tous les Français.

Nous portons dans le débat public des orientations différentes, mais nous avons en commun la République. Nous n’accepterons jamais la banalisation de la haine. C’est pourquoi nous appelons l’ensemble des Hendayais à dire ensemble : NON, l’antisémitisme, le racisme, la xénophobie, l’intolérance, ce n’est pas la France ! Ce n‘est pas le Pays basque, Ce n’est pas Hendaye !