Plusieurs chantiers sont en cours sur la ville

L’aménagement du parking des orangers : 2 phases

1ère phase : va débuter le 25 février (au droit des commerçants et zone technique pêche) jusqu’au 12 avril 2019.

2ème phase : (proche du boulevard de Chingudy) sera achevée le 17 mai 2019.

Les arbres les plus malades ont été coupés (15 érables chétifs) tandis que 8 palmiers ont été remis en bac, 7 autres palmiers phenix seront enlevés avant d’être replantés sur site.

De nouveaux arbres de haute tige seront également replantés sur le site en fin d’aménagement de l’aire de stationnement (10 semaines envisagées pour ce chantier).

Les travaux sur le secteur du boulevard Leclerc/rue des Mimosas :

Ces travaux ont débuté avec les travaux de renforcement du réseau d’eau potable depuis la rue des Mimosas jusqu’à la rue des Chèvrefeuilles. Les travaux principaux d’aménagement et de voirie vont débuter le 15 février pour un achèvement pour les vacances de Pâques comprenant : voirie, trottoir, éclairage public, réseau intranet non public comme cela a été présenté en réunion avec les commerçants de la plage en début d’hiver.

Des alignements de palmiers viendront compléter en fin de chantier cet embellissement. Pour mémoire, il faut rappeler que les palmiers parfois contestés par les nouveaux hendayais étaient les premiers arbres plantés sur le secteur de la plage lors de la création du quartier. Ils évitent notamment le recours à d’autres espèces végétales dont le développement racinaire déformerait rapidement les sols (érables, platanes ou même tamaris par exemple). Seul le secteur de la plage sera ainsi planté d’espèces de type palmier sur les espaces publics à l’avenir.

Boulevard de la Mer :

La partie comprise entre la rue d’Irun et la rue des Prunus avance bien et sera remise en service avant fin avril  (sous réserve d’intempéries majeures). Pour la partie comprise entre la rue des Prunus et l’entrée de la plage ou le poste de secours, les travaux se poursuivront dans la foulée, l’objectif étant bien sûr de terminer le tout avant la saison estivale. On se souvient qu’en 2018 des retards liés aux intempéries avaient perturbés le début de la saison (plus d’un mètre de pluie en 6 mois !). Avec un temps un peu plus clément cela devrait pouvoir être évité c’est en tout cas l’objectif assigné aux entreprises et aux services !